Ralentie, on tâte le pouls des choses…

 

Isabelle Humbert-Radtke, impressions from Galerie L'Oujopo on Vimeo.

Après ces quelques premiers mois passés à donner à la galerie une (des) allure(s) de descente en roue libre, et après avoir par là même perdu, un peu de la lisibilité de ma programmation, beaucoup du loisir de profiter de la présence des artistes et de leurs œuvres entre mes murs, et parce que décidément le «candy store» d’Isabelle Humbert-Radtke l’impose en douceur : c’est décidé, je ralentis.

Déjà «Candy store» est prolongé jusqu’au 3 décembre. Il faudra au moins tout ça pour que vous veniez un par un voir cette «expo à une place» – parce que qu’elle se donne le plus sûrement à la faveur de la solitude (et je sais me faire tout petit). Ensuite, une expo par tranche de six semaines, et je ne perds pas de vue ma vocation de proposer des rendez-vous plus courts, pour des premières expositions ou des mini-évènements plus expérimentaux.

C’est dit, on tâte le pouls de choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code


quatre × = 20

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>