Une bonne gueule d’Oujopo

J-6 et tout n’est pas en place loin s’en faut. Les journées se rallongent, j’ai mal à la moelle de chacun de mes os (c’est l’âge), j’ai perdu 6Kg en quinze jours et je fais des bêtises : mes excuses les plus plates à ceux qui ont reçu des enveloppes timbrées, étiquetées au recto, tamponnées au verso et surtout rafistolées au ruban adhésif parce qu’irrémédiablement trop petites pour le carton d’invitation qu’elles véhiculaient. Mais maintenant que la poussière et le bruit du chantier retombent un peu, je dois dire que ça valait le coup, parce que ça a de la gueule. Vraiment. Et je lui voyais bien une gueule à peu près comme ça à mon Oujopo. Manque évidemment surtout des toiles aux murs, mais elles arrivent aujourd’hui ; avec des œuvres de Laurent Gorris à perte de vue, ça va vraiment commencer à ressembler à quelque chose.

Trêve salutaire et très chaleureuse hier dans l’hystérie plâtrière ordinaire de ces derniers jours, j’ai été juré d’occasion, convié à ce titre avec de bien éminents confrères le temps de la “sélection” des œuvres qui participeront à l’exposition organisée à Lyon par l’association 111 des Arts. Dans le temps imparti, serré serré serré, me sont passées entre les mains et sous les yeux près de 600 œuvres originales et j’ai dû rapidement m’astreindre à être catégoriquement partial dans mes choix. Je retiens de cette laborieuse mais très agréable journée 1/ une leçon et 2/ une révélation : dans l’ordre, d’une qu’il est très difficile hors du coup de cœur de juger de la recevabilité d’une œuvre (et il n’y a ni expertise ni “connaisseurisme” qui tiennent), de deux qu’on peut encore se faire cueillir au foie par une “image” même après avoir passé toute une journée à en faire défiler des centaines. Je crois que j’ai vu de mes yeux vu quelques très grands talents.

Laurent Seror

1 Responses to Une bonne gueule d’Oujopo

  1. sweetpea says:

    Bravo et bon courage :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code


− 4 = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>