Bruit blanc

Visite de l’exposition d’Isabelle Humbert-Radtke dans la très difficile Spirale de Décines – très beau lieu au demeurant, où j’ai déjà eu de belles émotions, mais dans ce cas précis peut-être trop beau ou trop investi pour l’espèce d’esthétique du délaissement qu’IHR y déploie. Du coup, l’impression que la lisibilité de l’oeuvre est sans cesse à conquérir contre des murs qui la menacent de ratures. Mais au final, l’effort de concentration est récompensé – passé le temps où les murs font sauter les yeux, elle saute enfin aux yeux la violente délicatesse de ces “drops” et “outils”.

Samedi prochain, le 16 avril à 10H30, Isabelle Humbert-Radtke sera présente sur le lieu de l’exposition et se prêtera à un face à face animé par Gaëlle Beaussier (journaliste et historienne de l’art). J’y serai, vraissemblablement en mode “groupie” comme d’habitude.

Laurent Seror

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code


− 3 = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>