Elsa Gurrieri et Léon Sojac : « Non-lieux »

Exposition du 23 novembre 2013 au 4 janvier 2014

du mardi au samedi

de 14H00 à 19H00

2 Responses to Elsa Gurrieri et Léon Sojac : « Non-lieux »

  1. elisabeth hamon says:

    « Libre, fumant, monté de brumes violettes,
    Moi qui trouais le ciel rougeoyant comme un mur
    Qui porte, confiture exquise aux bons poètes,
    Des lichens de soleil et des morves d’azur »
    Le bateau ivre / Arthur Rimbaud

    26 novembre 2013, il fait froid, la rue de la Viabert est déserte et c’est bien.
    L’OuJoPo, ça se mérite ! Les peintures d’Elsa Gurrieri dialoguent avec celles de Léon Sojac.
    On ressent une sympathique complicité. Les aquarelles de Sojac, subtiles vibrations urbaines,
    révèlent un graphiste et coloriste de talent, choix judicieux des harmonies.On n’est pas surpris d’apprendre que l’auteur est aussi musicien.
    Oui, j’entends Tommy Flanagan au piano
    (Coltrane et Davis ne sont pas très loin).
    Avec Elsa Gurrieri, on découvre des petits formats habités par une poésie dense, précise, concise :
    « Et le chaud, le vent.. », « Laissez éclater la nuit »…
    Mais aussi de grandes toiles dans lequel l’artiste démontre une belle maîtrise de sa gestuelle picturale
    comme dans « Maelstrom III » …
    Oui,Maelstrom, Météore, Tempête et Passion… mais Rigueur.
    Maintenant face à « Plain-Chant », on reste sans voix !

  2. Gurrieri says:

    Merci infiniment E.H

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept + = 14

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>