Merci

La réserve

La galerie a deux ans ce dimanche, c’est un anniversaire un peu bancal, mais joyeux. J’ai dû sacrifier, la grande salle d’exposition du fond pour y rapatrier mon atelier d’encadrement (et économiser un loyer). Ne reste que le dessus et le dessous de la mezzanine pour accrocher, de la place pour un seul grand format (et moyennement grand encore), et une petite vingtaine de petits. Par contre maintenant la réserve s’étale et est accessible bien plus facilement. Je constate tous les jours que je travaille dans une caverne d’Ali Baba.

Je vais tâcher de passer l’été avec cette voilure réduite, l’inquiétude traitée avec le bon gros bon sens de l’un jour après l’autre, et septembre est une arrivée, à bon port ou non, ça n’a pas d’importance. Ou la galerie dure ou je la recommence plus tard. Impossible évidemment de penser programmation, et ce n’est pas si mal ; ça oblige à inventer des expositions en urgence, et finalement la prodigalité des artistes qui s’y investissent n’est même pas un peu entamée. Je suis très heureux de ce que j’ai aux murs, et je fais le pari de l’être jusqu’à septembre.

Du coup, je sais aussi qu’il y a des artistes avec qui je ne travaillerai plus, et des artistes que j’ai tout juste le temps de revoir. Ca ordonne les deux sens du terme remercier. Et ça a déjà commencé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 + = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>