Léon SOJAC / NH=SOJ (Extrait 14/26)

Un extrait par jour -texte ou illustration / Aujourd’hui à lire…
A paraître – (c) Le Frigo micro éditeur / mai 2016

Mais si la nuit retombait vraiment, il y aurait l’inénarrable comique, le trompe-l’œil d’une petite ville sérieuse qui croit qu’elle dort, le picaresque des gyrophares de police, des camions poubelles, des ombres dans l’ombre, du soupirail aperçu, des filles du marché-gare, des garçons sur les quais. L’insomnie sépare l’anodin de la masse quand en plein jour celle-ci se présuppose à elle-même jusque dans la jeune femme qui se jette d’un pont dans le canal sud.

La suite ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code