Archives mensuelles : avril 2016

Léon SOJAC / NH=SOJ (Extrait 15/26)

Un extrait par jour -texte ou illustration / Aujourd’hui à lire…
A paraître – (c) Le Frigo micro éditeur / mai 2016

quelle passion de la stupidité de la fatigue contemptrice contondante charcuterie désinvolte et moelleuse qui fait de songes creux à l’os qui ose tout pourvu qu’aucun acide ne s’en puisse aminer [qu’est-ce que tu fous là-dedans que ne te fais-tu pas plutôt une gangue de lettres au couteau un cunéiforme caressant et emprunté un amidon de sang sur le tablier de l’équarrisseur] j’aimerais t’entendre chuchoter comme la paille quand déjà tes lèvres seront à gercer j’aimerais ramper vers toi et que tu rampes aussi dans le noir et que nous ne nous levions plus sinon dans le goût de nos salives et des adieux à extirper à la langue lointaine de tes entrailles

La suite ICI

Léon SOJAC / NH=SOJ (Extrait 14/26)

Un extrait par jour -texte ou illustration / Aujourd’hui à lire…
A paraître – (c) Le Frigo micro éditeur / mai 2016

Mais si la nuit retombait vraiment, il y aurait l’inénarrable comique, le trompe-l’œil d’une petite ville sérieuse qui croit qu’elle dort, le picaresque des gyrophares de police, des camions poubelles, des ombres dans l’ombre, du soupirail aperçu, des filles du marché-gare, des garçons sur les quais. L’insomnie sépare l’anodin de la masse quand en plein jour celle-ci se présuppose à elle-même jusque dans la jeune femme qui se jette d’un pont dans le canal sud.

La suite ICI